Ecrit le 1er décembre un matin d'un  brouillard qui s'éclipsa pour un ciel bleu plein d'espoir...

 

27 nov 2013 (5)

 

Des photos bientôt....

En attendant, voici  ce poème :

 

Quand le ciel gris s'ouvre

 

La grisaille matinale

Atteint impunément

Les ondes de mon esprit libéral

Chargé d'une histoire dont les éléments

 

Sont semés tels des gouttes d'eau

Qui selon la forme et la puissance

Rejoignent la nappe du ruisseau

Ou s'insère dans une Terre en transe

 

Chanceuse ingénue qui  trace un chemin

Parmi les herbes du destin

Qui forment un immense bouclier

Parant les blessures qui apparaitraient

 

Mais si par hasard  elle venait à renforcer

La grande marre de nos inimitiés

Quel combat elle devrait mener

Aux côtés des âmes perdues dans les flots dégradés

 

La douceur de l'aube chargée d'espoir

Quand le ciel dégrisant se libère

Séchant les larmes qui auraient du boire

A la rivère du désespoir des tristes hères

 

Renait alors l'espoir d'une victoire tant attendue

Parmi les guerres d'un esprit enflammé

Pour rejoindre enfin les flots repus

D'une mer qui en son sein accueille l'âme libérée

 

 

 

Oufffffffffff

 

Que nos coeurs s'unissent... ou pas...

coeur